top of page

Interview expérience Business Angel : Frédérique Le Grevès revient sur 2 ans au sein d'Investessor

Dernière mise à jour : 24 juil. 2023

Frédérique a rejoint Investessor en janvier 2020. Après s’être beaucoup impliquée auprès des startups qui intégraient le dealflow de l’association, elle a pris, en mars 2021, les fonctions de PDG de STMicroelectronics France et Vice-Présidente Executive pour les Affaires Publiques France et Europe.

 

Frédérique Le Grevès
Frédérique Le Grevès

Votre bilan en quelques mots ?


Je disposais de suffisamment de temps pendant ma première année d’adhésion pour m’impliquer et j’ai participé à beaucoup d’études et d’instructions de startups. Ce pré-travail d’analyse, avant même que la startup soit présentée aux autres Membres, permet de creuser le projet mais est très prenant en termes de temps si on veut s’assurer que le projet soit assez construit et audible pour les autres Business Angels. Il arrivait souvent que le projet ne soit en effet pas assez mature.


Dans certains cas, il est même arrivé que je continue d’accompagner des entrepreneurs dont le projet avait été refusé, en partageant des conseils et des pistes de réflexion. Je lançais mon activité de consultante à ce moment-là en parallèle, et côtoyer d’autres entrepreneurs m’a aidé à endosser la casquette d’entrepreneure.

Durant cette période, j’ai investi dans 3 startups, dont je suis toujours au capital.


Quels enseignements retirez vous de vos expériences d'investissements avec Investessor ?


Mon expérience en tant que Business Angel m’aide au quotidien dans mes fonctions de CEO car je travaille avec des startups et mon approche des startups est aujourd’hui plus fine. Je savais déjà que l’idée seule ne fait pas tout et j’en suis encore plus convaincue à présent. Je porte ainsi une attention toute particulière aux équipes et à leur capacité à exécuter une stratégie.


Où en sont vos investissements en ce moment ?


Parmi les 3 investissements que j’ai faits, deux se portent bien. En revanche, la troisième startup ne se développe pas exactement comme prévu.


Quel est le temps fort que vous retenez (événement, rencontre...) ?


Sans avoir en tête un moment précis, c’est l’expérience de Business Angel dans son ensemble qui m’a marquée et qui influence la façon dont j’aborde les startups aujourd’hui.


Avec le recul, quel conseil/quelle recommandation donneriez vous à la Business Angel novice que vous étiez ?


Je lui dirais que cela demande du temps quand on souhaite s’impliquer dans l’accompagnement des entrepreneurs et ça peut être compliqué à coordonner avec une activité professionnelle à temps plein.

bottom of page